Démarrage de SEPA 2.0

SEPA 2.0, c’est-à-dire la migration des formats SEPA vers la version ISO 2019 du standard ISO 20022, démarre en novembre 2021. Les trois transitions redoutées, à savoir la consolidation de TARGET2, le passage de SWIFT MT vers MX et également vers SEPA 2.0, ont été évitées par une migration progressive à SEPA 2.0. Le temps restant doit maintenant être utilisé pour travailler activement aux préparatifs.

Remarque : la distinction entre DK et EPC s’applique à l’Allemagne

*https://www.europeanpaymentscouncil.eu/what-we-do/other-schemes/sepa-request-pay-scheme

 

 La migration vers la spécification de format de la Deutschen Kreditwirtschaft qui entre en vigueur à partir de novembre concerne d’abord le virement en temps réel (pain001.001.09), l’avis de crédit des SCT Inst entrants basé sur l’ISO 2019 (camt.054.001.08) ainsi que les formats pour les informations sur les comptes (camt.052, camt.053 et camt.054). La version 09 pour les virements en temps réel consiste en une extension des formats SCT Inst, car les spécifications précédentes (pain.001.001.03 sans horaire et pain.001.001.08 avec horaire) restent valables sans changement. La chronophage opération de changements des formats existants au niveau de l’interface client-institution financière avec l’intégration complète des clients finaux ne sera pas nécessaire actuellement et sera reportée à une date ultérieure.

En novembre 2022, la version ISO 2019 sera poursuivie avec l’inclusion de la spécification de formats pour Request to Pay (RTP ou demande de paiement) dans l’accord EDI. Du fait que cette norme est initialement intégrée dans l’accord EDI en tant qu’option, une activité parallèle quant à la consolidation TARGET2 n’est pas explicitement spécifiée, mais est réservée aux institutions financières qui souhaitent investir dans l’amélioration de l’expérience client.

Le plus grand effort en matière de soumissions par les clients finaux aura lieu en novembre 2023, car la migration des formats SEPA pour les virements et les prélèvements est prévue pour cette date. Le temps restant devrait être mis à profit pour préparer la nécessaire intégration des clients de manière à éviter un report des dates de migration, comme ça a été le cas lors de l’introduction obligatoire de SEPA en 2014. 

Une préparation intensive avec les clients concernés est également fortement conseillée pour la fin de la migration SEPA 2.0. En novembre 2025, les formats MT940 pour les informations sur les comptes de la veille et MT942 pour les informations sur les comptes du jour cesseront d’être la norme du DK. Les clients qui ont besoin de ces informations pour leur comptabilité doivent être en mesure de traiter les informations sur les comptes dans les formats camt de la version ISO 2019 à partir de cette date, ce qui nécessite un effort considérable du côté des clients finaux et donc une préparation longue et intensive.

Les modifications liées à la mise en œuvre de SEPA 2.0 influenceront l’interaction des formats dans la chaîne de traitement et donc également le fonctionnement des procédures de paiement. Tous les systèmes internes de l’institution financière qui produisent et/ou reçoivent des formats importants pour les changements, ainsi que les clients fournisseurs ou récepteurs, sont considérablement impactés. Le risque d’un traitement ultérieur incorrect ou le risque de rejet de paiement peut être limité en examinant le sujet à un stade précoce. En effet, l’adaptation et l’interconnexion des systèmes bancaires permettent de créer de la valeur ajoutée, d’optimiser les processus globalement et d’augmenter les fonctionnalités des systèmes.

Nous sommes actuellement dans les starting blocs pour la migration vers SEPA 2.0. L’effort global nécessaire pour ces changements ne pourra probablement pas être réduit par les étapes de migration décrites, mais il sera au moins plus facile à planifier. Nous accompagnerons de près la mise en œuvre et présenterons ici les développements actuels. 


Auteurs : Rebecca Stannull, Eric Waller



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire