Multi banques – tout en un seul portail

Les normes comme base de l’automatisation des processus en réseau

Les données sont le pétrole du 21ème siècle. Cela a été prêché lors de toutes les conférences numériques depuis des années. Plus un prestataire dispose de données d'un client, mieux ce dernier peut être regroupé et segmenté en groupes cibles. Ce savoir sur les besoins du client permet de lui composer des offres supplémentaires intéressantes.

Dès lors que dans le cadre de la normalisation les canaux d'accès s’appuient de plus en plus sur   l'Internet, le point de contact décisif entre les institutions financières et leur clientèle entreprise sera assuré par l’agence digitale en ligne telle que le portail web TRAVIC-Port. Si l'opérateur parvient à agréger tous les comptes bancaires du client, y compris ceux que celui-ci détient également auprès d'autres institutions financières, et à les regrouper dans son propre portail, il réunit alors les meilleures conditions pour proposer une vue d'ensemble des opérations de paiement à son client. Plus de comptes sont regroupés, meilleures seront les offres de services que l’opérateur peut proposer à ses clients.

Le mot clé « multi banques » fait référence aux fonctionnalités qui permettent de regrouper de manière optimale les transactions financières d'un client. Les deux parties - clients et institutions financières - tirent bénéfice de ce regroupement sous un même toit. Les clients disposent d’un aperçu global des transactions. L'agrégation concerne tant la remise de tous les types de paiement que le téléchargement des informations sur tous les comptes connectés. Le portail multi banque offre aux utilisateurs une interface utilisateur unifiée et facile à utiliser pour les différents prestataires de services de paiements via un accès sécurisé - et permet ainsi la mise en place de processus internes efficients. Mais le bénéfice de cette automatisation sans heurts de multiples transactions de paiement dépend de la rapidité du traitement et de l'implémentation correcte des serveurs bancaires de différents prestataires. Un niveau élevé de transactions interconnectées dans les deux sens requiert des interfaces uniformisées et la conformité aux spécifications en vigueur. Dans ce contexte la communication basée sur EBICS de TRAVIC-Port met à disposition le protocole technique basé sur Internet pour l’espace SEPA le plus sécurisé. Des adaptations trop larges et des écarts trop importants par rapport aux spécifications empêchent des processus limpides côté prestataire et font obstacle à une consolidation globale et sans faille des paiements. Dans ce cas, tant les clients de fournisseurs de portails que les éditeurs de logiciels devraient agir ensemble. En revanche, les API avec des interfaces propriétaires permettent des adaptations spécifiques aux environnements techniques de chaque institution financière. Cependant tout écart par rapport aux normes retarde l'intégration aisée d’un trafic de données complexe. Une interprétation imprécise des spécifications réduit le degré d'automatisation et le débit de chaque connexion. Plus il y a de lacunes dans un réseau complexe de connexions multi bancaires, moins le client en tire profit et de moindre qualité sont les analyses.

Auteur invité : Christian Veith
Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire