Comment améliorer EBICS, 10e partie – téléchargements EBICS avec date et heure configurables

Dans le domaine des paiements et en particulier depuis la mise en œuvre des paiements instantanés, il est de plus en plus important pour les clients des banques d'être tenus au courant des opérations intraday. Pour les logiciels clients entreprise cela pose également un nouveau défi relatif au protocole EBICS. En règle générale, les informations sur les écritures de paiements doivent être téléchargées du serveur bancaire par le client EBICS. Le téléchargement dit historique avec indication de la date est la méthode la plus adéquate lorsque les clients entrepris utilisent plusieurs clients EBICS. Cependant, du fait que le téléchargement historique par EBICS ne soit spécifié qu’'au jour près, il en résulte en pratique que des volumes importants de données sont souvent téléchargées plusieurs fois pendant la journée. En plus, les horodatages métier pour EBICS dépendent souvent du format de restitution ; ils sont au mieux précis au jour près, au pire ils n'existent même pas sur le serveur bancaire. La tâche des postes client est alors de filtrer automatiquement les données qui ont été téléchargées plusieurs fois. Cela signifie actuellement une charge additionnelle pour tous les systèmes concernés, tant du côté des clients que du côté des banques.

Il serait possible de remédier à cela en faisant évoluer les spécifications d’EBICS permettant de définir des téléchargements programmés

Le serveur EBICS supportera alors une variante supplémentaire du téléchargement historique. Contrairement au téléchargement historique EBICS standard actuellement en vigueur, seraient également pris en considération les heures de début et de fin. En outre, les dates et heures indiquées doivent toujours faire référence à celles de mise à disposition. Le serveur EBICS pourrait ainsi fournir toutes les écritures qui ont été fournies pendant la période de temps indiquée. Pour un traitement plus souple, il devrait être permis de n'indiquer que la date ou l’heure pour les demandes de téléchargement. Sans cette indication le téléchargement se déroulerait comme un téléchargement standard.

À mon avis, spécifier une telle solution uniforme dans le protocole EBICS pour tous ses utilisateurs affinerait les processus de téléchargement, réduirait la charge des systèmes. Elle allègerait et améliorerait considérablement les processus, surtout au vu du besoin croissant de disposer d’informations à jour. Les solutions propriétaires utilisées jusqu'ici dans les produits EBICS deviendraient alors superflues.

Michael Lembcke
Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire