La Retail Payments Strategy de l’UE – résultat intermédiaire

Dans l’article d’aujourd’hui, nous traitons le sujet du développement de la European Payments Strategy dans le cadre d’une courte interview. Quels sont les progrès, les nouveautés et les perspectives ? Nous avons invité notre collègue Swaantje, expert dans le domaine, pour un entretien.

Blog EBICS :
Bonjour Swaantje ! Je suis heureux que tu prennes le temps d’aborder ce sujet avec nous. Pour commencer, est-ce que tu peux nous parler un peu de toi ?

Swaantje :
Bonjour ! Oui, avec plaisir. Je m’appelle Swaantje Völkel, je suis consultante dans le domaine du conseil en paiements pour PPI AG à Hambourg et je me consacre aux adaptations initiées au niveau européen. Il en va de même pour la Digital Finance Strategy de l’UE et, plus concrètement, la Retail Payments Strategy de l’UE.

Blog EBICS :
Quel est le plus grand défi dans ce domaine ?

Swaantje :
Tout d’abord, une stratégie n’est pas une loi, mais seulement une sorte de déclaration d’intention, un plan général pour l’avenir, pour des événements futurs. Il n’y a pas d’obligations ni de délais à respecter, c’est un processus de croissance qui demande de l’observation, de l’interprétation, de l’expérience et du jugement.

Blog EBICS :
Le désir d’autonomie est donc fort, mais la motivation de le rendre obligatoire faible ?

Swaantje :
La Retail Payments Strategy de l’UE fait partie de la Digital Finance Strategy l’UE. Les deux sont notamment poussés par la Open Strategic Autonomy de l’UE et doivent la soutenir. Oui, c’est vrai – l’accent est clairement mis sur la promotion de la Open Strategic Autonomy de l’UE. La Retail Payments Strategy de l’UE décrit 17 mesures de taille et d’impact différents. L’un des thèmes principaux est la vérification de la DSP2, c’est là que nous intervenons chez PPI.

Blog EBICS :
Est-ce que cela signifie que les activités deviennent plus concrètes sur ce point et que l’on peut se préparer à des changements ?

Swaantje :
En effet. Le travail commence à devenir plus concret : dans deux consultations, nous demandons actuellement un feedback sur les objectifs de la DSP2, y compris sur le degré de réussite de la DSP2 dans la réalisation de ses objectifs. En outre, les retours concernent aussi la mise en œuvre de la DSP2 par les autorités de régulation nationales et sur les éventuelles modifications qu’ils estiment devoir être apportées à la directive. Il est également demandé si le champ d’application, les mesures et les procédures de la DSP2 sont appropriés, tout en adoptant une approche tournée vers l’avenir. Les réponses à ces consultations doivent être soumises dès maintenant, durant l’été.

Blog EBICS :
C'est justement l’estimation de la charge de travail qui est décisive – peut-on formuler une hypothèse à ce stade ?

Swaantje :
La DSP2 a entraîné de très grands changements en introduisant l’accès aux comptes par les prestataires tiers et de nouvelles exigences en matière d’authentification forte des clients. Après l’examen et la modification de la DSP2, nous comptons sur des changements, mais pas aussi profonds que ça. Mais il peut déjà en résulter des changements importants et majeurs – en revanche pas aussi importants que lors de l’introduction initiale de la DSP2. En fin de compte, nous avons beaucoup de travail à réaliser – car de petits changements peuvent avoir de grandes conséquences et vice versa, c’est pourquoi je me garde bien de faire des prévisions.
 
Blog EBICS :
Est-ce utile de partir sur des bases aussi floues ?

Swaantje :
C’est pourtant là que réside la phase créative précieuse qui nous a toujours fourni des connaissances utiles jusqu’à présent. Je me réfère à la difficulté de trouver le chemin la dernière fois. Mais nous espérons secrètement que le chemin vers la DSP3 ne sera pas aussi long qu’à l’époque. En particulier, le travail de lobbying permanent qui, d’une part, fait progresser la stratégie, mais qui, malheureusement, met aussi en évidence de nombreux souhaits concurrents, les évalue et tente de les concilier, favorise les retards. Ce n’est pas un aspect accélérateur.

Blog EBICS :
En toute honnêteté, quand peut-on espérer un achèvement du projet de DSP3 ?

Swaantje :
En 2023 ! (rit)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire