La demande de paiement modifie les transactions financières - premiers cas d’utilisation

La demande de paiement, également appelée Request to Pay (R2P), est un nouvel instrument de paiement qui modifiera durablement les paiements. Dans le papier blanc « Request to Pay completes the electronic payment process » (disponible en anglais et en allemand), j’ai déjà expliqué le rapport entre la facturation électronique, les paiements instantanés et l’instrument de paiement « Request to Pay » qui n’existait pas jusqu’à présent.
Je profite de cet article pour présenter les quelques premiers cas d’utilisation qui peuvent facilement être envoyés vers un compte bancaire existant, via la demande de paiement.

  • Demande de paiement dans le cas d’une facture déjà émise : un cas d’utilisation simple consiste par exemple en l’envoi classique de la facture, puis de la demande de paiement. Ce cas vise d’abord à accélérer le paiement de la facture dûe en facilitant le traitement des données qu’elle comporte par le débiteur. La demande de paiement relative à la facture déjà reçue par le débiteur est affichée dans son application bancaire en ligne ou sur son mobile avec les données du bénéficiaire, le montant du paiement ainsi que le motif de paiement déjà renseignés. Le débiteur n’a plus qu’à confirmer les données et signer son exécution avec ses identifiants.

  • Demande de paiement combinée avec une facture commerciale : le cas d’utilisation décrit ci-dessus s’applique également dans le cas où la facture électronique et la demande de paiement correspondante sont simultanément présentées au débiteur dans son application bancaire en ligne ou sur son mobile. L’envoi habituel par la poste n’est plus nécessaire, le débiteur peut consulter électroniquement sa facture et payer de manière aisée. Cette méthode offre aussi la possibilité de stocker numériquement la facture dans un système d’archive bancaire et de la rapprocher numériquement et à tout moment avec un paiement.

  • Demande de paiement par étapes : il va sans dire que la demande de paiement peut être utilisée en cas d’une séparation spatiale. Il est ainsi également concevable de numériser l’ancienne méthode de paiement à la livraison. Le fournisseur adresse un message de demande de paiement au destinataire qui vérifie la livraison de la marchandise et lance un ordre de paiements instantanés en réponse à la demande. Le distributeur reçoit de son côté une notification indiquant la réception du paiement et débloque la marchandise.

  • Demande de paiement dans le commerce traditionnel : comme expliqué dans le cas précédent, il serait possible d’utiliser la demande de paiement en combinaison avec les paiements instantanés et les notifications. Dans ce cas, ce n’est pas la facture qui est transférée mais le ticket de caisse qui est transporté conjointement avec le message de demande de paiement et qui peut être enregistré dans une archive numérique du compte, avec la comptabilisation. Le personnel de caisse ne débloque l’achat qu’une fois la notification reçue.

Les demandes de paiement peuvent être utilisées dans différents secteurs d'activité et je pense donc que le nouvel instrument de paiement « Request to Pay » modifiera durablement les paiements tels que nous les connaissons. Je continuerai à publier des mises à jour fréquentes sur les développements en cours et sur d’autres cas d’utilisation.

Auteur : Eric Waller
Réactions :

0 commentaires:

Publier un commentaire